Eco-quartiers et mobilité

Les grandes villes voient émerger de nouveaux quartiers où l’environnement et le lien social sont les principales dynamiques. On appelle ces nouveaux lieux de vie des éco-quartiers. A l’heure où la voiture est le moyen de locomotion le plus utilisé, ces quartiers participent à l’adoption de l’écomobilité par ses habitants.

Un village dans la ville

Les éco-quartiers sont conçus pour être économes quant à la production et à la consommation d’énergie. Ils favorisent les énergies renouvelables et remettent la nature et la proximité au centre de la vie de ses habitants.

Ainsi, services et commerces se situent aux pieds des habitations et côtoient espaces verts et lieux où se balader. Plus besoin de prendre sa voiture pour faire ses courses, au marché ou dans des magasins, dîner au restaurant ou se rendre au cabinet médical ! De plus, la présence d’espaces sportif et culturel ou encore espaces de coworking permet aux résidents d’avoir à se déplacer très loin de leurs lieux de vie. Enfin, côté vie de famille, les crèches et  écoles à proximité facilitent le rythme de vie.

Bref, ces nouveaux quartiers font en sorte que ses habitants aient tout à proximité, sans avoir besoin de se déplacer en voiture afin de préserver l’environnement… Les avantages d’un village dans une ville !

Une mobilité alternative favorisée

Dans les éco-quartiers, tout est pensé pour qu’une vie de quartier prenne place dans un lieu respectueux de l’environnement. C’est pourquoi l’urbanisme prend en compte de nouvelles formes de mobilités avec la création d’espaces adaptés aux mobilités actives comme la marche et de pistes cyclables.

Ces quartiers sont très bien desservis par les transports en commun et les services de mobilité alternatifs (location de vélo, zones de covoiturage, auto-partage) y sont également développés.

Même si son empreinte est réduite, la voiture n’est pas délaissée. Les résidences de ces quartiers possèdent ainsi des emplacements où se garer et des parking sont installés. Néanmoins, les éco-quartiers sont un vecteur pour adopter une autre forme de mobilité que la voiture.

La nature et l’environnement sont au centre des préoccupations des éco-quartiers. Les espaces sont aménagés pour faciliter la vie de leurs résidents. Offrir des moyens de déplacements variés et adapté en fait partie. Ces nouveaux lieux de vie sont des laboratoires sociaux. Ils sont amenés à jouer un rôle dans le changement global de nos habitudes de transports. Et si on pensait aussi les entreprises dans ces éco-quartiers ?

The following two tabs change content below.
Rédactrice web. Ecrire pour prendre conscience que chaque geste compte et pousser sa réflexion un peu plus loin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *